Renens II a trouvé la bonne recette

L’ambitieux Slavia LS s’est cassé les dents sur la solide seconde garniture renanaise dimanche matin au Censuy. Les protégés de Ricardo Tomaz semblent avoir trouvé leur rythme de croisière après la désillusion du printemps passé. 

Un été tumultueux du côté de Renens

La nouvelle est tombée à une poignée de journées de la fin : le retrait d’Azzurri 90 LS II et de Turc Lausanne II entérinait les espoirs de finales de promotion des Renanais. Privés des points glanés lors des confrontations face à ces deux équipes, les pensionnaires du Censuy se voyaient rétrogradés à la 3ème place du classement, synonyme d‘un printemps écourté. Un sort bien malheureux qui a forcément fait des remous au sein de l’effectif de la formation ouest-lausannoise. « On a perdu des joueurs, qui ont eu des opportunités plus haut et qui ne se voyaient pas rempiler pour une nouvelle saison en 4ème ligue. » Explique d’ailleurs Ricardo Tomaz, lui-même ancien joueur du club. Au cœur d’un été mouvementé, la défaite 2-3 en ouverture de saison face à Concordia II laissait présager d’un championnat compliqué. 

Renens II, favori d’un groupe relevé 

8 journées, 6 victoires et un nul plus tard, le FCR caracole en tête du groupe 5, affichant au passage la meilleure attaque et la meilleure défense. Un résultat qui n’est aucunement le fruit du hasard selon Ricardo Tomaz : « Mes joueurs travaillent énormément à l’entraînement. Je suis un entraîneur exigeant et je les mets face à leurs responsabilités : « Ceux qui ne s’entraînent pas ne jouent pas. » Aujourd’hui par exemple, j’ai convoqué uniquement 16 joueurs alors que d’autres auraient été disponibles pour le match. C’est ma façon de travailler et ils l’ont bien compris. »  Côté terrain, les coéquipiers de Davide Lepore ont rendu une copie presque parfaite dans le choc au sommet face à Slavia Lausanne. Peu inquiété durant le premier acte, Gabriel Lazarim a été aux premières loges pour observer ses coéquipiers toucher la latte à deux reprises avant de faire le break après 35 minutes déjà, par l’intermédiaire d’Eriton Ramos et de Davide Lepore. 

Slavia réagit, Renens enfonce le clou

Plus entreprenants en seconde période, les pensionnaires de Chavannes réagissent rapidement au retour des vestiaires. Stefan Bogicevic, sur une reprise de volée spontanée, oblige Lazarim à une belle horizontale à la 47e minute. C’était sans compter sur le réalisme de Simone Ruggeri et d’Eriton Ramos, qui aggravent le score dans la foulée et donnent 4 longueurs d‘avance à leurs couleurs à la 54e. Zdravko Savic vient bien réduire le score à l‘heure de jeu, dans un sursaut d’orgueil des hommes de Dragan Jankovic, mais Renens II ne tremble pas. Score final 4-1 et Renens garde sa longueur d‘avance au classement sur un certain…Concordia II. 

Bogicevic (à gauche avec le ballon) a manqué de réussite devant le but

Dragan Jankovic, homme aux multiples casquettes

Le lauréat du trophée de meilleur buteur de deuxième ligue la saison dernière, également entraîneur de Slavia LS depuis deux ans maintenant, n‘a donc pas trouvé la bonne formule ce dimanche. Fait plutôt amusant, touché à une cuisse la semaine précédente face à Bosna Yverdon et légèrement malade, le serbe d’origine a fait l’impasse sur le match de championnat de « son » équipe face à Rapid-Montreux. Une rencontre qui se déroulait en même temps sur le terrain principal du Censuy (score final 0-0) , à quelques mètres seulement de sa zone technique. « Le championnat est encore long et après discussion avec le coach, j’ai préféré ne pas risquer d‘aggraver ma blessure.“ Explique Dragan Jankovic. Et de poursuivre « on aimerait bien viser les finales de promotion, mais c’est parfois compliqué avec un effectif restreint et des joueurs qui ne réussissent pas toujours à s’entraîner régulièrement. On va se remettre au travail rapidement, j’ai confiance en mes joueurs. » Une chose est certaine, le puissant numéro 9 a manqué à ses coéquipiers, eux qui ont raté le cochent à trois reprises des 11 mètres, exercice dont Dragan Jankovic a fait sa spécialité : « C’est toujours plus facile à dire qu’à faire » sourit-il, le regard déjà tourné vers les prochaines échéances. 

Dragan Jankovic (en noir) félicite Panche Angelov (numero 9) lors de son changement.

08.10.2023 : FC Renens – FC Slavia LS 4-1 (2-0)

Buts : 28e Ramos 1-0; 35e Lepore 2-0; 49e Ruggeri 3-0; 54e Ramos 4-0; 59e Savic 4-1. 

Renens II: Lazarim; Belmouden, De Carval, Lepore, Epple; Cordeiro, Teixeira, Mouny, Mathison; Ramos, Ruggeri. 

Sont entrés en jeu: Khoumssi, Addouaji Nouioua et Cardoso

Entraîneur: Ricardo Miguel Marques 

Slavia LS : Borenovic; Jovanovic, Simeunovic, Dragoljovic, Some; Pippia, Bogicevic (C), Zivanovic; Mitroski, Angelov, Mendes. 

Sont entrés en jeu : Milojevic, Savic, Simeunovic et Di Mattia. 

Entraîneur : Dragan Jankovic

Notes : Zone sportive du Censuy, Renens, terrain synthétique, 70 spectateurs. 

Arbitrage de Daniel Moreira, qui avertit Pippia (7e, propos injurieux), Matias (66e, jeu dur), Some (68e, attaque prometteuse) et Lepore (87e, jeu dur). 

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

2ème Ligue

Malgré la défaite, Le Mont y croit encore

Engagé dans une folle course avec le FC Assens pour l’accession aux finales de promotion, Le Mont a subi la loi du leader et désormais

4ème Ligue

Atlantic Vevey au bord du précipice

En déplacement à la Tuilière, les Veveysans ont vécu un véritable cauchemar en s’inclinant lourdement sur le score de 8 à 2. Ils restent sous

Coupe vaudoise

Historique!

La météo capricieuse n’a pas dérangé Azzurri Yverdon plus que cela mardi soir. Les Yverdonnois ont stoppé net la belle remontée entamée par Prilly-Sports depuis plusieurs rencontres.

Coupe vaudoise

La vie en Vert et Violet

L’US Terre Sainte féminin tient son fantastique doublé coupe-championnat! À la faveur de leur victoire écrasante en finale face au FC Thierrens, les Copétanes ont