Revoilà Etoy en 4ème ligue!

Ils sont de retour ! Une année après une triste relégation suite à un championnat catastrophique ponctué de 3 petits nuls pour 17 défaites, les Etierruz regoûteront à la 4e ligue. En prenant aisément le meilleur sur la troisième équipe du FC Gingins ils ont ainsi validé leur promotion avec une grande maîtrise et grâce à un championnat proche de la perfection.

Quinze victoires, deux nuls pour une seule défaite. Voilà le superbe bilan des « ex-bleu », nouveau « vert » dans ce championnat de 5e ligue. Et leur adversaire du soir, troisième du championnat, n’a rien pu faire pour contrer les vagues des joueurs de Ricardo Fernando Vieira.

« On a créé une vraie famille et aujourd’hui, nous sommes bien plus qu’une équipe de foot. On sait qu’on peut compter les uns sur les autres. »

Joao Mesquita (à droite) a été l’homme fort de la superbe saison de ce FC Etoy « New look ».

Un Phoenix « Lusitano »

Suite à la descente au dernier échelon national, le club a dû se reconstruire. En effet, l’ancien entraineur Abdoulaye Kamara est parti l’été dernier au CS Chavannes Epenex et plusieurs joueurs ont quitté le navire. Le nouvel homme fort de La Taillaz a su trouver les mots pour convaincre le président ainsi que plusieurs joueurs venus notamment d’Echandens.

« Dès qu’on a su que l’entraineur allait partir, je me suis proposé pour reprendre l’équipe et donner un nouvel élan au club. Plusieurs anciens coéquipiers ont eu connaissance de mon projet et ont accepté de relever le défi. »

La renaissance est donc en marche et, tout comme l’oiseau mythique, des cendres laissées sont apparues. Une équipe joueuse, doté d’une excellente maitrise technique et de belle qualité de vitesse sur les ailes, permettant donc de rapidement s’envoler en tête du classement de ce groupe 1 de 5e ligue.

Et maintenant ?

« Lorsque je me suis lancé dans cette aventure, j’ai dit au président que je voulais monter deux fois en trois ans. On se fixe désormais comme objectif de disputer les finales en 4e ligue l’année prochaine ! » nous confie Ricardo Vieira.

Force est de constater que cette équipe ne manque pas de confiance. Et même si la différence de niveau est grande entre la 5e ligue et la 4e ligue, notamment dans le groupe 1 ou devrait selon toute vraisemblance évoluer le FC Etoy en août prochain, cette équipe aura des atouts à faire valoir. À condition de soigner la finition et de conserver cet esprit solidaire.

« L’état d’esprit est très bon, on sait qu’on doit travailler pour avoir ce que l’on veut. Connaissant cette équipe, elle jouera toujours pour gagner et se donnera les moyens de leurs ambitions. »

Les ginginois ont bien résisté une mi-temps avant de céder en 2ème période.

Pourtant, Gingins a résisté mais…

Mercredi soir, les locaux ont eu un nombre incalculable d’opportunités d’aggraver la marque. Les « ginginois » ont bien résisté, mais n’ont que trop peu créé de danger dans le camp adverse.

Dès le début du match, l’attaquant Joao Carlos Mesquita semblait très en jambes. Durant la première mi-temps, l’attaquant lusitanien a eu pas moins de 6 occasions d’ouvrir le score, grâce notamment à la grande liberté offerte par la défense adverse. Ses coéquipiers, Davide Da Cunha Matos et Ricardo Fernando Vieira ont également beaucoup tenté, sans succès. Ce n’est qu’en seconde mi-temps que Mesquita réussit à ouvrir le score sur un corner bien botté par De Sousa Moura et repris de la tête dans les 6 mètres. La défense des visiteurs, toujours coupable d’un marquage beaucoup trop large et laxiste, n’a cette fois rien pu faire.

Les deux plaques tournantes du milieu de terrain, Da Cunha et Vieira, ont doublé puis triplé la mise de la même manière.

Tiago Silva Lemos n’a pas marqué mercredi, mais a également pesé sur la défense visiteuse.

Le 4-0 en toute fin de rencontre de Gonçalo Luis Cardoso Teixeira, est certes anecdotique mais rajoute de la joie aux futurs promus. La fête est totale à la Place des sports d’Etoy et les tambours, accompagnés de chants, peuvent retentir et résonner dans la nuit tombée.

Les hommes du match

Pour les champions, Mesquita a été omniprésent sur le front de l’attaque. Malgré de nombreux ratés, il a fait peser une menace constante et a été récompensé de ses efforts en seconde mi-temps. Da Cunha est la plaque tournante de cette équipe. Habile, rapide, fin techniquement, il a fait d’énormes différences et a su doubler la mise pour mettre son équipe en sécurité.

Du côté des visiteurs, la paire défensive composée de Ruesch et Simonin ont opposé une belle résistance. Le N°10, Sperini, a été le seul élément de son équipe à amener un léger danger dans la défense d’Etoy.

29.05.2024 – FC Etoy vs FC Gingins III 4-0 (0-0)

Buts : 48e Mesquita 1-0, 75e Da Cunha 2-0, 85e Fernando Vieira 3-0, 90e Cardoso Teixeira 4-0.

Etoy : L.C. Cardoso Teixeira; De Oliveira, Moreira, Lopes Soares ; Sousa Teixeira, Vieira, Da Cunha, De Sousa Moura, Silva Lemos ; Mendes, Mesquita

Sont entrés en jeu : Bessa, Civel, D. Pinto, Cardoso Teixeira, T. Pinto, Festas Miranda, Soares Gonçalves

Entraineur :  Ricardo Fernando Vieira, Alexandre Manuel Santos Vaz

Gingins: Matos Gomes ; B. King, Ruesch, Simonin, Furer; Sperini, J. King, Rodriguez; Ita, Lavanchy, Schutt

Sont entrés en jeu : Schafroth, Jaquier, J. King, Chatillon, Dominguez

Entraineur :  Jason King, Elio Barbezat

Note : Place des sports, Terrain de la Taillaz à Etoy, environ 40 personnes

Rédacteur : Michael Uldry

Photographe: Maxime Gubler

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une