Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 867

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 883

Quel beau match! Devant une très belle affluence (220 spectateurs), le Stade Payerne a été bien meilleur que le SV Lyss vendredi soir, mais n’a malheureusement pas pu s’imposer. Le score final, 2-2, reflète mal la qualité de jeu et la vaillance des Payernois, car les Bernois, qui ont égalisé à la 85e, n’ont tiré… que trois fois aux buts! Arnaud Rapin a brillamment détourné un penalty de Cordeiro à la 75e, plongeant sur sa droite, mais il n’a rien pu sur une frappe déviée du même Cordeiro à la 85e. Rageant, car avec trois points, Payerne serait monté sur le podium en 2e ligue inter. Ce sera pour une prochaine fois, sans doute, car ce qu’ont montré les hommes de Cédric Mora devrait leur permettre de s’installer tout en haut du classement dans un avenir très proche.

Huit cadres d’aujourd’hui étaient déjà là en 2e ligue

Jusqu’à concurrencer les deux premiers? On en doute, pour être sincère, car Bulle et La Sarraz-Eclépens semblent un cran au dessus en ce qui concerne la qualité individuelle des joueurs. Pas un Payernois n’a la technique affolante de Lyazid Brahimi, par exemple, mais les Broyards compensent par une véritable maîtrise collective et un enthousiasme qui fait plaisir à voir. Déjà, cette équipe compte de nombreux joueurs ayant obtenu la montée en 2e ligue inter à l’été 2013. Deux ans après, Arnaud Rapin, Jonathan Gamba, Sylvain Renevey, Jimmy Loup et Nathanaël Vorlet sont toujours là, tout comme Ardian Hoti, David Danzi et Fabio Furtado, qui sont partis et revenus. Cela fait donc huit joueurs qui étaient de la partie en 2013 et qui sont tous des titulaires potentiels ou indiscutables en 2e ligue inter. Respect au Stade Payerne pour cette stabilité et ce respect des joueurs qui l’ont amené là où il est aujourd’hui.

Le mérite de Cédric Mora et Xavier Pittet

Ce succès doit évidemment beaucoup aussi à Cédric Mora et à Xavier Pittet, qui ont pris la succession de Pascal Renevey. L’entraîneur de la montée a eu l’intelligence de prendre du recul au moment où il le sentait bon, devenant directeur sportif. Cédric Mora et Xavier Pittet, arrivés d’Assens, ont donc hérité d’un groupe solide et ont su le faire évoluer et progresser en le renforçant intelligemment et en incorporant de très nombreux jeunes joueurs. Le mélange est bon et après avoir obtenu le maintien finalement tranquillement la saison dernière, Payerne est armé pour faire mieux.

Bien jouer et ne pas gagner? Cela s’appelle progresser

Bien sûr, si Eric Sery Bi avait marqué son ultime occasion, à la 90e minute, on aurait pu s’enflammer encore plus et Payerne se serait réveillé ce matin en étant sur le podium en 2e ligue inter, mais il ne sert à rien d’avoir des regrets, au contraire. Le bal des occasions ratées en deuxième période, à 2-1, doit justement servir à progresser et à se montrer plus tueur. Car dominer un match pareillement, en jouant si bien au football, et ne pas le gagner, cela démontre un sacré potentiel. Parfois, il vaut mieux bien jouer et ne pas gagner que mal jouer et gagner, dans un contexte de progression globale. Oui, ce vendredi a été une belle soirée au Stade Municipal, même si les trois points n’ont pas été au rendez-vous.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Cédric Mora, entraîneur du Stade Payerne

Je suis fier de mes joueurs, je n’ai absolument rien à leur reprocher. En première période, on a été très performants dans le pressing et à la pause, je leur ai même dit que j’avais peur qu’ils n’arrivent pas à tenir ce rythme. On a un tout petit peu baissé de pied en deuxième période et on a eu le tort de ne pas arriver à tuer le match. Avec un peu plus de maîtrise dans le jeu, on aurait plus fait tourner le ballon et courir l’adversaire et on aurait pu conserver ce 2-1, mais je suis très satisfait de la qualité de jeu présentée aujourd’hui… même si on peut toujours faire mieux! C’est un peu frustrant, car j’ai le sentiment qu’on a plus montré que notre adversaire et qu’on aurait mérité les trois points. Avec une victoire, on serait dans le trio de tête, mais ce n’est peut-être que partie remise. Le public? C’est génial, les gens nous suivent et nous soutiennent, et je pense qu’on fait aussi les efforts pour. L’immense majorité de l’équipe est composée de jeunes de la Broye, on propose un jeu attractif et offensif, donc les spectateurs suivent. Cette année, en plus, on regarde plus vers le haut que vers le bas du classement et on espère que ce sera le cas encore longtemps. Il ne faut pas se relâcher, ça peut aller vite dans les deux sens.

Jimmy Loup, défenseur du Stade Payerne

C’est très dommage, on aurait aimé tenir ce 2-1 jusqu’à la fin, voire marquer le troisième. Jouer dans ce club, c’est un vrai bonheur. On est six qui étaient déjà là en 2e ligue et on fait les efforts pour montrer qu’on est compétitifs et qu’on mérite de rester, tout en accueillant les nouveaux du mieux possible. Eux aussi, quand ils arrivent, ils voient qu’il y a quelque chose de solide et c’est clair que c’est un plus d’avoir pu garder un noyau de joueurs du club, tout en intégrant les nouveaux et les jeunes. C’est juste frustrant d’avoir égaré ces deux points aujourd’hui, car j’estime qu’on méritait la victoire. Quand Arnaud sort le penalty, on aurait dû se montrer encore plus stricts derrière, mais ils ont eu encore ce shoot dévié qui finit au fond… Ca fait mal.

Les hommes du match

Jonathan Gamba a été très bon sur son côté gauche. Il a marqué le 1-0 de fort belle manière, amené le 2-1 à Franck Atangana et réussi de magnifique centres. Il est l’un des joueurs qui étaient déjà là en 2e ligue et a progressé avec le groupe. Un vrai bon élément, qui a encore une marge de progression intéressante. Gros match aussi de Franck Atangana en pointe. Il jouait à Napoli Vevey la saison dernière, où il était arrivé à Noël en provenance de Vevey II. Cédric Mora croit en lui et en son potentiel et il lui donne raison match après match. Lui non plus ne doit pas se relâcher et continuer à progresser, car du potentiel, il en a indéniablement.

Les prochains rendez-vous

Le Stade Payerne sera à Marly le samedi 26 septembre, à 18h.

Stade Payerne – SV Lyss 2-2 (1-0)

Buts: 3e Gamba 1-0; 52e Cordeiro 1-1; 60e Atangana 2-1; 85e Cordeiro 2-2.

Payerne: Rapin; Brito, Vorlet, Scheidegger, Loup; Sery Bi, Renevey, Furtado (65e Burla), Gamba; Atangana (68e Hoti), Ademaj.

Entraîneur: Cédric Mora

Stade Municipal, 220 spectateurs.

Leave a comment

*

code