On a d’abord cru à une erreur de notation sur le site officiel de la 1re ligue, mais on a bien dû se rendre à l’évidence: oui, l’US Terre Sainte a marqué quatre buts en 90 minutes! La malheureuse victime du réveil des joueurs de Patrick Duval est le FC Echallens Région, battu sur son terrain samedi. Le score final? 2-4. Terre Sainte, dont les attaquants n’avaient pas encore marqué cette saison, a donc mis fin à sa traversée du désert de façon spectaculaire.

Aucun but pour les attaquants avant aujourd’hui

Jusqu’ici, les joueurs des Rojalets n’avaient marqué que deux fois en quatre journées, par deux défenseurs (Grégoire Bovet et Alexandre Pakutu) qui plus est. Un bilan offensif très maigre et, forcément, les points n’avaient pas suivi. Avec une seule unité au compteur, acquise sur le terrain d’Azzurri (1-1), l’USTS se trouvait logiquement en position de relégable avant cette journée. Alors, Echallens, bien sûr, avait flairé le bon coup et se voyait bien rester dans le groupe de tête en empochant les trois points samedi.

Yohann Lacroix “sacrifié”

Mais c’est justement là que les attaquants des visiteurs ont décidé qu’ils en avaient assez de ne pas trouver le chemin des filets! Patrick Duval y est évidemment pour quelque chose, lui qui a pris une décision forte avant la partie: se priver de son gardien français Yohann Lacroix pour titulariser l’espoir Mickael Henzen. Pourquoi avoir fait ce choix? Pour respecter la fameuse règle du 6+5, et avoir assez de joueurs formés en Suisse sur le terrain. En titularisant Henzen aux buts, l’entraîneur de l’USTS s’offrait une option offensive étrangère supplémentaire et c’est donc l’Ivoirien Sylvain Komenan, resté assis sur le banc très longtemps lors des quatre premiers matches, qui en profité.

Bavois est averti

Sa manière à lui de remercier son entraîneur? En marquant le premier but de son équipe, bien sûr. Dès lors, la machine était lancée et la malédiction brisée. Paul-Henri Pilloud, certes un milieu de terrain, a inscrit le deuxième, Alessandro Albii le troisième et Momo Rabhi le quatrième! Fête de tirs aux Trois-Sapins! Seul Romaric Nya n’a pas inscrit son nom à la liste des buteurs, mais l’ancien goleador du FC Metz a été impliqué sur deux des réussites de son équipe. Le prochain adversaire, Bavois, est averti: Terre Sainte sait désormais marquer!

 

Patrick Duval, un entraîneur toujours de mèche avec ses joueurs.
Patrick Duval, un entraîneur toujours de mèche avec ses joueurs.

Leave a comment

*

code