En cinq minutes, Thierrens a mis au tapis SLO

FC Stade-Lausanne-Ouchy II – FC Thierrens 0-3 (0-0)

Buteurs: 89e Gurtner 0-1, 91e El Allaoui 0-2, 94e Ahamada 0-3

Thierrens a assumé son statut de favori, mais a dû attendre les derniers instants de la partie pour confirmer sa domination.

Luigi Bonandi, entraîneur-assistant de Thierrens :

« Stade-Lausanne a mis une grosse pression d’entrée, surtout durant le premier quart d’heure, mais sans se montrer véritablement dangereux. Par la suite, on a commencé à prendre l’avantage sur eux. On a eu plusieurs opportunités de marquer, mais on a pêché dans le dernier geste. On a même touché la latte.

On a dominé le match, mais jusque dans les derniers instants, on ne concrétisait par nos occasions. Finalement, sur un corner, on a réussi à prendre l’avantage et cela nous a totalement libéré. On était plus tranquilles et on a pu enchaîner. Sur un une belle phase de jeu, El Allaoui pouvait doubler la mise. Ahamada pouvait inscrire le troisième sur une jolie action collective. On a vraiment profité que Stade doive se découvrir sur la fin : chaque action, c’était goal.

La victoire est largement méritée. Le score de 3-0 est même gentil pour eux. On est sereins pour le match retour, mais il faut dire que c’est une très belle équipe en face. C’est jeune et ça joue bien au foot. Il ne faudra pas les sous-estimer pour le retour. On a une bonne marge et on espère finaliser la promotion dimanche prochain !

Je félicite chaleureusement l’entraîneur Pierre Cheminade, notre entraîneur, qui a parfaitement préparer l’équipe pour ce match.

Pully sort vainqueur du premier acte face à Gland

FC Gland – Pully-Football 1-3 (0-2)

Buteurs: 6e/35e Mustafa 0-1/0-2, 55e Pereira Dos Santos (penalty) 1-2, 92e Marazzi 1-3

Bien entré dans la rencontre avec un but à la 6e minute, Pully a pris une option pour la promotion.

Leo Rosinelli, entraîneur de Pully :

« On ne pouvait pas rêver d’une meilleure entame avec un but après 6 minutes sur notre première occasion. Un défenseur adverse relançait, mais le cuir tapait dans le dos de notre attaquant qui remettait en profondeur, le ballon est revenu au centre et Mustafa pouvait marquer.

A la 35e, on a gagné un duel dans le couloir, il y a eu un centre en retrait qui s’est terminé par un tir qui est dévié devant le but par Mustafa. Gland n’a pas vraiment eu d’occasions durant la première alors que notre équipe en a eu quatre et sur les quatre on met deux buts. On méritait de mener à la pause, mais si c’était un jour de poisse il y aurait eu 0-0.

Après le thé, c’était une autre rencontre, Gland a poussé et nous avons misé sur les contre-attaques, malheureusement on n’a pas trouvé les espaces. A la 55e, une mauvaise relance donnait un contre pour notre adversaire et on faisait faute dans la surface. Le penalty était transformé.

Sur la fin, Gland poussait et on se contentait de défendre. Sur un coup-franc à 40m de notre but, le joueur adverse faisait une mauvaise passe latérale. On piquait le ballon et cela donnait un 4 contre 2. Marazzi pouvait terminer le travail.

Ce but est très important en vue du match retour que l’on jouera à la maison. Gland va devoir pousser pour marquer rapidement ce qui nous permettra de jouer en contre. On sait qu’on a fait la moitié du travail, mais il nous reste la partie la plus difficile. Ils doivent jouer offensivement et nous subir. Franchement, je ne sais pas encore comment on va gérer ? Est- ce que l’on joue comme s’il y a 0-0 ?

J’ai trouvé l’équipe sereine, pas trop stressée, calme. Toute la semaine, on a répété de jouer cette partie comme un match de championnat. Elle a su répondre à nos attentes. »

(Crédit photo de couverture: Facebook de Stade-Lausanne-Ouchy)

Leave a comment

*

code