Trajectoires opposées

Echichens s‘est pris les pieds dans le tapis dans les dernières secondes du derby de la Côte face à St-Prex. Le somptueux doublé de Khalil Ouared n’aura pas suffi. Les hommes de Mehdi Zaidi subissent un troisième revers consécutif de la saison à domicile dans un match renversant. 

Echichens mène rapidement 

Face au frère ennemi, Echichens entame les débats de façon bien plus convaincante. Saint-Prex a toutes les peines du monde à trouver des espaces face aux combatifs echichanais dans le premier quart d’heure. Khalil Ouared en profite pour allumer la première mèche de ce derby en envoyant un amour de frappe dans la lucarne de Richard Müller. 1-0 après 11 minutes. De quoi échauder Helder Boteta, le technicien d’En Marcy, passé par tous les états d’âme samedi après-midi : « Il y a des erreurs qu‘on ne doit pas commettre, sur l’ouverture du score on lui laisse tout le temps d‘armer sa frappe, ce n‘est pas acceptable. » Xavier Tshiboko rate même l‘occasion de mettre les siens à deux longueurs. Sur une demi-volée inspirée d’abord, qui vient flirter avec les montants à la 20e.  Puis quelques instants plus tard, c’est Roland Müller qui réalise un véritable sauvetage du pied sur une tête à bout portant de l‘attaquant congolais d’origine. Saint-Prex semble alors s’enliser dans les mailles du filet echichanais. C‘est finalement Lewis Tavares, l’un des seuls saint-preyards en vue lors de cette première période qui vient remettre les compteurs à zéro, ou plutôt à 1 partout, juste avant la pause.

« J‘ai dû élever la voix à la mi-temps“ 

Reconnaissait Helder Boteta avant d’ajouter : « Bien que la première mi-temps ait été compliqué, je sentais qu’on avait la place pour faire quelque chose“. Ses joueurs ont visiblement compris le message transmis par leur entraîneur, arrivé cet été en provenance du FC Grand-Saconnex. Emmenés par leur charismatique et expérimenté capitaine Sébastien Le Neün, les Saint-Preyards reviennent sur la pelouse du Grand-Record avec bien plus d’allant en seconde période. C’est le moment que choisit Khalil Ouared pour tromper à nouveau Roland Müller d‘une magnifique volée. Un doublé de grande classe de l’ancien joueur de Terre Sainte, qui permet alors à ses couleurs de mener d‘une unité à une petite demi-heure de la fin. 

Un final riche en rebondissements 

Saint-Prex, dos au mur, n‘a d‘autre choix que de se lancer à l‘assaut des buts de Bozidar Vukovic. Le portier echichanais avait il faut le dire (hormis sur le but encaissé et son face-à-face remporté face à Tavares peu avant l‘heure de jeu) passé un après-midi plutôt tranquille jusqu’alors. Helder Boteta lance ses dernièrs atouts dans la bataille : Mohamed Ben Ghada et Alexis Marolany, passeur décisif, cèdent leurs places successivement à Joao Oliveira et Brandon Messina. Des entrées en jeu qui viennent donner un second souffle à l’Amical Saint-Prex. Le dernier nommé, ancien joueur d‘Echichens, délivre un centre au cordeau que le malheureux capitaine echichanais Cardoso n‘a d’autre choix que de catapulter dans ses propres filets. Il reste alors une dizaine de minute à jouer. C‘est à nouveau lui, dans une atmosphère bouillante, qui se retrouve esseulé dans les 16 mètres sur un énième centre venu de la gauche. Vukovic, sorti à contretemps, vient percuter Messina de plein fouet et offre à Saint-Prex un penalty presque inespéré dans les arrêts de jeu. Joao Oliveira ne tremble pas et emmène Saint-Prex au 7ème ciel, dans ce derby qui aura tenu bien plus que ses promesses. 

Saint-Prex recolle au classement

Avec ce succès acquis dans les derniers instants, Saint-Prex donne meilleure allure à son début de saison en demi-teinte. « Après la victoire contre Dardania, je pensais qu’on avait trouvé notre dynamique, mais je pense que la pause nous a fait du mal. » Souligne Helder Boteta, dont les protégés sortaient d’une déconvenue à domicile face au CS Romontois. Avec 9 points en 5 rencontres, les coéquipiers de  Mirsad Sakiri consolident leur place dans la première partie de tableau, actuellement dominée de la tête et des épaules par Lancy. Echichens de son côté subit sa 4ème défaite de l’exercice, la troisième sur son terrain et voit la barre se rapprocher dangereusement. Bien qu’il soit encore tôt dans la saison, les Echichanais seraient bien inspirés de commencer a glaner des points à la maison, eux qui vont au-devant d’un mois d’octobre compliqué. En effet, les équipiers de Kevin Hill se déplaceront à Romont, Martigny et Payerne et recevront Lancy et l’Olympique de Genève. 

23.09.2023 : FC Echichens – FC Amical Saint-Prex 2-3 (1-1)

Buts : 11e Ouared 1-0; 43e Tavares 1-1; 62e Ouared 2-1, 80e Cardoso (c.s.c) 2-2, 90+4 Oliveira pen. 2-3.

Echichens: Vukovic; Cardoso, Desportes, Casimiro, Abdulkadir, Yamnahakki, Ouared, Ismaili, Hill, Lebesgue, Tshiboko.

Sont entrés en jeu: Dizi, Da Silva, Burnier, Guignet et Landry

Entraîneur: Mehdi Zaidi

Saint-Prex: Müller; Sakiri, Le Neün, Carvalhais, Marolany Y., Odabasi; Belinga,, Latière; A. Marolany, Tavares, Ben Gadha

Sont entrés en jeu: Mangana, Oliveira, Messina, Le Rose 

Entraîneur: Helder Boteta.

Notes: Terrain du Grand-Record, Echichens, env. 160 spectateurs. Arbitrage de Kaio Santos assisté d’Emir Tursic et  Yazid Meskino. Avertissements à Casimiro, Lebesgue, Desportes, Messina, Marolany Y. et Dizi. Expulsion à la 92e de Dizi.

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

2ème Ligue

Malgré la défaite, Le Mont y croit encore

Engagé dans une folle course avec le FC Assens pour l’accession aux finales de promotion, Le Mont a subi la loi du leader et désormais

4ème Ligue

Atlantic Vevey au bord du précipice

En déplacement à la Tuilière, les Veveysans ont vécu un véritable cauchemar en s’inclinant lourdement sur le score de 8 à 2. Ils restent sous

Coupe vaudoise

Historique!

La météo capricieuse n’a pas dérangé Azzurri Yverdon plus que cela mardi soir. Les Yverdonnois ont stoppé net la belle remontée entamée par Prilly-Sports depuis plusieurs rencontres.

Coupe vaudoise

La vie en Vert et Violet

L’US Terre Sainte féminin tient son fantastique doublé coupe-championnat! À la faveur de leur victoire écrasante en finale face au FC Thierrens, les Copétanes ont