Un niveau d’écart

Nord Gros de Vaud, désormais hors de la course à la promotion, a bu la tasse face à un Veyron-Venoge qui n’est plus qu’à un match de la 3e ligue.

Un début en fanfare

C’est une ambiance de fête qui régnait au Terrain Gérald Magnenat en ce mercredi soir de finale. Tambour, klaxons, bières et saucisses étaient au rendez-vous, tout comme les 22 acteurs. En effet, en l’espace de cinquante secondes les spectateurs ont eu le droit à une belle incursion de Jérôme Walker dans les seize mètres adverses avant d’assister à l’ouverture du score des Chauyonais sur une contre-attaque rondement menée. Un mélange d’émotions qui fit exulter les supporters de Veyron, venus en nombre.

Une première mi-temps à sens unique

Meilleurs dans tous les secteurs, les hommes de Pascal Bordet et Antoine Pasche ont rapidement pris l’ascendant sur leurs adversaires du jour. C’est sans trop de difficultés qu’ils réussirent à doubler leur avantage sur corner, puis à le tripler sur une belle ouverture en profondeur du capitaine Maxime Raemy pour le serial buteur Benoit Allemann. Bousculé, Nord Gros de Vaud n’a jamais trouvé les ressources nécessaires pour riposter. L’absence du blessé Pierre Blanc, 21 buts en saison régulière, s’est faite ressentir. C’est sur le score net et sans bavure de 0-3 que les joueurs rejoignirent le vestiaire, avec le sentiment que le match était d’ores et déjà joué.

Maxime Raemy s’est mué en passeur décisif pour Benoît Allemann sur le troisième but de Veyron-Venoge.

La seconde période ne nous a pas offert autant de spectacles que la précédente. La réduction du score de Yanis Korso dans les arrêts de jeu a relancé les espoirs, mais il était trop tard. Nous noterons également la tentative de reprise acrobatique d’Allemann qui aurait pu, si elle finissait au fond, passer sur Téléfoot.

Affamés

C’est l’état d’esprit des joueurs de Veyron-Venoge. Satisfaits de la copie rendue, ces derniers ont déjà l’esprit rivé sur leur prochain match face à Renens. « C’est la finale de nos finales, on va aborder ce match avec les dents », annonçait le premier buteur du soir Lucas Cretegny avant de revenir sur leur parcours. « Ça nous a fait du bien de commencer les finales face à une grosse équipe comme Concordia, ça nous a directement mis dans le bain. Grâce à cela on a pu jouer détendu ce soir, on est rentré tout de suite dedans et ça a fait mouche ».

Veyron-Venoge disputera sa finale des finales contre Renens dimanche à 15h30.

Une belle expérience

L’avenir est désormais scellé pour l’équipe de Laurent Favre qui restera en 4e ligue la saison prochaine. Ce n’est pourtant pas la déception qui prédomine au sein du club. « C’est toujours extraordinaire de jouer des finales, il y a un vrai engouement de la part des supporters. Les voir nous encourager même lorsqu’on est mené nous apporte beaucoup. C’est une belle expérience, dommage que l’on n’ait pas pu tirer notre épingle du jeu », expliquait le latéral Alan Cavaliere, qui souhaitait retenir le positif.

Les hommes du match

Lucas Cretegny et Benoit Allemann ont fait vivre un véritable calvaire à la défense des « bœufs ». A l’aise sur le flanc droit comme dans l’entrejeu, le premier nommé s’est démarqué par son aisance technique et sa vivacité. Le second par sa hargne et sa lucidité. Du côté des hôtes, Lionel Bovet s’est montré dangereux sur son côté, semant la zizanie dans la défense adverse, en vain. L’entrée en jeu à la mi-temps de Jay Cornillat a apporté de la stabilité dans l’arrière garde du Gros-de-Vaud, qui en avait besoin.

12.06.2024: FC Nord Gros de Vaud – FC Veyron-Venoge 1-3 (0-3)

Buts: 1e Cretegny 0-1; 22e Dellsperger 0-2; 36e Allemann 0-3; 90+2e Korso 1-3.

NGDV : Corthay; Todaro, Tabasso, Piazzalunga, Favre; Ganic, Rebillot, Hanson; Bovet, Fagioni, Walker.

Sont entrés: Cavaliere, Cornillat, Isoz, Korso.

Entraîneur : Laurent Favre.

Veyron-Venoge: Papaux; Ray, Nicolier, Oppliger, Baudin; Raemy, Dellsperger, Vermot, Cretegny, Cloux ; Allemann.

Sont entrés: Morel, Ducrest, Braissant, Bird, Ferreira, Lodari.

Entraîneurs: Pascal Bordet et Antoine Pasche.

Notes: Terrain Gérald Magnenat, environ 200 spectateurs. Avertissements: Cloux (15e, jeu dur), Favre (20e, jeu dur), Oppliger (39e, jeu dur), Bird (73e, en retard).

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une