Les Vaudois étaient heureux d’avoir encore un représentant en demi-finale de la coupe suisse. Mais Yverdon-Sport n’a pas créé l’exploit jeudi, face à St-Gall, une fête et un record d’affluence au Stade municipal comme maigre consolation.

On aurait aimé pouvoir célébrer un triomphe, un miracle et titrer en grand le succès d’Yverdon-Sport, mais malheureusement la logique l’a emporté dans un Stade Municipal archiplein, une fête avant et pendant le match qui comblait presque une première mi-temps assez terne.

Kevin Martin s’est illustré à deux reprises, le gardien d’Yverdon-Sport a sorti deux parades de haut niveau sur un tir dévié de Qintillà à la 25e  puis à la 45e sur une frappe de Duah. Au passage, plus de 4500 spectateurs présents dans l’antre du Nord-vaudois mettent une ambiance de grande fête et marque, notamment, la plus belle affluence depuis plus de 15 ans au Stade Municipal.

A la mi-temps, le néo-promu de Challenge League peut toujours y croire, d’autant plus qu’il y a de l’espace, Kone et Beleck ont eu des occasions pour percer la dépense de Saint-Gall mais ont manqué de réussite et un peu de lucidité pour faire la différence en première mi-temps.

Deux buts en six minutes

Dès la reprise, la différence se fait ressentir, la domination des Alémaniques se fait de plus en plus pressante. On réalise bien que Saint-Gall évolue en Super League et cette dure réalité va se concrétiser par deux buts en moins de six minutes.

Saint-Gall va logiquement débloquer les compteurs à la 54e avec un but de Guillemenot, parfaitement servi par Duah. Martin ne parvient pas à s’interposer et la cage est laissée à l’abandon pour l’ouverture du score. Guillemenot s’y reprend à deux fois après avoir buté sur le poteau pour conclure habillement. Moins de six minutes plus tard, l’arbitre accorde un coup-franc très bien placé aux joueurs de Peter Zeidler. Quintillà s’en charge et sa frappe trompe Martin pour le 2-0.

Saint-Gall affrontera Lugano en finale

Les entrées de Kabacalman, Eleouet et Beyer pour Yverdon-Sport offrent une fin de match intéressante, on est en droit de se demander pourquoi n’étaient-ils pas présents dès le coup d’envoi.

Malgré quelques offensives pleines d’espoirs le score ne changera plus, Saint-Gall s’impose donc 2-0 face à Yverdon-Sport et s’offre une nouvelle finale, après l’échec de l’an passé face à Lucerne. La revanche n’aura pourtant pas lieu, puisque Lucerne s’est incliné aux tirs aux buts dans l’autre demi-finale, face à Lugano un peu plus tard dans la soirée.

Yverdon-Sport – Saint-Gall 0-2 (0-0)

Buts : 54e Guillemenot 0-1, 60e Quintillà 0-2.

Yverdon-Sport : Martin ; Sauthier, Hajrovic, Rodrigues ; F. Ninte,  Silva, Fargues (C), Zock, Gétaz ; Kone , Beleck. Entraîneur: Uli Forte.

Saint-Gall : Watkowiak ; Schmdt, Maglica, Stegiou, Tannipawan ; Ruiz, Quintillà, Görtler (C) :Gujllemonot, Duah, Vonmoos. Entraîneur: Peter Zeidler.

Rédacteur : Luis Masia

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code