Une victoire qui concorde avec leurs ambitions

Le FC Concordia Lausanne accueillait le FC Renens dans ce choc du haut de tableau de 4e ligue. Un match qui s’est soldé sur une victoire 2-1 des locaux. À la suite de ce match, les « Bleu et Blanc » prennent la tête du championnat.

Ce match qui opposait la meilleure attaque du championnat Concordia (54 buts inscrits en 11 matchs), à Renens la meilleure défense (9 buts encaissés en 11 matchs). Au-delà de ces statistiques avant ce match Renens était leader de ce groupe 5 avec 28 points et Concordia deuxième avec 27 points. Au match aller Concordia s’était imposé 3-2.

Un début de match équilibré

Le début de rencontre est équilibré il n’y a pas de grosses occasions, mais un véritable duel au milieu de terrain. On constate que Renens impose son style avec de longs ballons par-dessus les défenseurs, Concordia a essayé de poser le jeu sans y parvenir. 17e minute de jeu, on a la première grosse occasion elle est pour les visiteurs, Mouny se retrouve dans une belle position nonobstant sa frappe passe juste à côté. À la 28e minute de jeu, les locaux cette fois-ci se crée une occasion avec le capitaine, Dorthe qui sert Meylan en profondeur ce dernier, élimine son vis-à-vis et frappe le gardien est battu, mais sa frappe heurte le montant droit avant de sortir. Ensuite, plusieurs tentatives vaines des deux équipes, sans pour autant inquiéter les gardiens il jusqu’à la 44e minute. Juste avant la mi-temps, les joueurs de Ricardo Marques accélèrent et Mouny encore lui élimine son adversaire et trompe Pinto d’une frappe au premier poteau. C’est donc Renens qui mène assez logiquement au score à la pause.

Ouverture du score de Mouny en faveur de Concordia-Lausanne.

Concordia revient avec d’autres intentions

Le début de cette seconde période est marqué par un changement important, c’est l’attitude des joueurs lausannois. En effet, ils reviennent avec un pressing haut et en imposant leur jeu de possession. À la 59e minute, Alvy, omniprésent au milieu de terrain, effectue un une-deux avec Meylan puis le milieu de terrain frappe fort sans cadrer. À la 63e minute, Meylan subit une faute dans la surface, c’est donc penalty pour les locaux. Meylan s’en charge lui-même d’une frappe assurée, et permet à son équipe de revenir au score 1-1.

Meylan remet les compteurs à zéro.

5 minutes après, à la 68e minute de jeu le numéro de 16 de Renens Unjare se crée une grosse occasion, mais à nouveau cette frappe n’est pas cadrée. 75e minute de jeu Meylan s’écroule dans la surface faute de Lazarim le gardien, c’est un nouveau penalty. Meylan qui se relève, en boitillant, s’en charge et il manque ce penalty qui fuit le cadre, toujours 1-1. Finalement à la  87e minute de jeu, Meylan, encore lui, élimine le gardien et marque le 2-1, Concordia prend l’avantage.

Meylan scelle le score et donne la victoire à Concordia-Lausanne.

Un geste de grande classe

Les dernières minutes seront marquées par l’expulsion d’Emini à peine entrée en jeu. Il fait tomber son adversaire et en tombant lui donne un coup de coude. L’arbitre sanctionne cette faute d’un carton rouge, c’est la stupeur dans les rangs lausannois. À la fin du match, les deux entraîneurs sont allés parler à l’arbitre à la suite à l’exclusion d’Emini, et grâce à la fois de l’écoute de l’arbitre et de la bonté des deux entraîneurs le carton rouge a été remplacé par un carton jaune. Un geste fair-play a souligné ! Un geste encore rare qui permet à Concordia de récupérer son joueur.

Alvy et Ohl lucides et contents.

Raphaël Alvy est venu se confier à la rédaction après la victoire : « On est très content du résultat, c’était un match dur victoire 2-1 au mental, on n’a rien lâché.» Puis il a tenu à féliciter le buteur : « On pense à Guillaume qui a fait un super match !».

Alix Ohl auteur d’une bonne entrée à compléter les propos de son coéquipier : « Leur système de jeu nous a compliqué la tâche, leurs latéraux étaient performants et on a été dépassé au milieu en première période. Puis à la reprise on a réussi à remettre le pied sur le ballon et a posé notre jeu, ce qui nous a permis de l’emporter ».

La suite pour les deux équipes.

Concordia s’empare donc de la tête du championnat, Renens passe deuxième, mais reste bien placé avec 2 points d’avance sur le Racing club Lausanne. La semaine prochaine, Concordia se déplacera samedi soir à Bex, début du match à 19 :00 et Renens accueillera le FC Kurde Lausanne à 18 :00 le même jour.

Buts : 44e Mouny 0-1, 63e Meylan (s.p.)1-1 , 87 e Meylan 1-2

Concordia Lausanne : Pinto; Ronaldo, Dorthe (capitaine), Danizan, Allegre; Ponte, Alvy, Serbi; Monin, Aldana, Meylan

Entraîneurs: Rui Manuel Henriques de Pinho

Renens II : Lazarim ; Mouny, Belmouden, Lepore (capitaine), Gomes; Pinto, Cavadini, Cordeiro; Cerone, Ruggeri, Scholzen.

Entraîneu : Ricardo Miguel Marques

Remarques: Centre sportif de la Tuilière, terrain 3, terrain synthétique.

Rédacteur & Photographe : Jérôme Marendaz

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles