Valmont échoue sur une Tour solide

En déplacement à La Tour-de-Peilz, les Chamblonnoises ont été contraintes de jouer à huit. Elles n’ont rien lâché, malgré la défaite 6-0.

Cadre idéal

Samedi soir à 19:30, on ne s’attendait pas à voir un match comme celui-ci. Le FC Valmont n’avait pas assez de joueuses disponibles pour cette rencontre, elles n’ont par conséquent eu d’autre choix que de faire le déplacement depuis le Nord vaudois à 8. En dépit de cette large infériorité numérique, elles ont fait preuve de courage, malgré une défaite somme toute logique, sur la marque de 6 – 0 contre le CS La Tour-de-Peilz.

Première mi-temps équilibrée

On a assisté à un début de match plutôt équilibré. La Tour était certes plus entreprenante sans pour autant imposer une grosse domination. Ce que les spectateurs ont pu remarquer très rapidement, ce sont les qualités athlétiques de Marie Fairon. La capitaine des rouges s’est en effet créé de nombreuses occasions.

Du côté de Valmont, Maria De Souza Aguiar nous a montré toute sa palette de gestes techniques avec notamment un double coup du sombrero. L’équipe de la Riviera s’est bien projetée, mais a peiné dans le dernier geste ou lors de la dernière passe dans ce premier acte. Du côté des Nord-vaudoises c’était cette même De Souza Aguiar qui s’est octroyé la plus belle opportunité. Cependant, la gardienne Tamara Menetrey s’est montrée impériale sur le coup.

Une fin de match animée, des jambes lourdes et du fair-play

En début de deuxième mi-temps, Irvine Nzoyimbengene, la capitaine des jaunes élimine 3 joueuses avant de ne pas cadrer sa frappe. Puis, la Tour lançait sa marche en avant. L’omniprésente Fairon s’est retrouvée en 1 contre 1. Elle a déposé le ballon au ras du poteau, pour offrir aux Boélandes l’ouverture de la marque. Ensuite, le score va défiler, pour afficher finalement 6-0. L’image à retenir a lieu après le coup de sifflet final, les joueuses locales sont venues applaudir chaleureusement les joueuses Chamblonnoises. Un bel exemple de fair-play et de sportivité.

Un coach fier et une joueuse heureuse

Le coach du FC Valmont, Marco Pedrosa est venu nous donner ses impressions : « Malheureusement, on a dû jouer à 8 car j’ai 5 joueuses qui m’ont averti hier qu’elles étaient malades. Malgré tout, je suis très fier de mes joueuses. On a eu des occasions durant le match, mais on ne les a pas concrétisées. En fin de rencontre, j’essaie un changement de gardienne pour amener une autre dynamique, mais cela n’a pas payé. À 8, on a fait une superbe performance ».

Marie Fairon, capitaine des Boléandes et auteure d’une très bonne prestation nous a confié : « Franchement super match, je suis trop fière. C’est des buts qu’on a mis toutes ensemble. On est restées soudées, je suis super contente de mon équipe. »

Les femmes du match

On a bien aimé la capitaine du CS La Tour-de-Peilz, Marie Fairon auteure de 90 minutes abouties, au service du collectif. Keli Apostolova, la numéro 10 du club de la Riviera, a fait une entrée remarquée. Du côté des visiteuses, la numéro 7 Maria De Souza Aguiar nous a impressionné par sa qualité technique et son envie débordante. On tenait à souligner aussi la performance d’Irvine Nzoyimbengene qui a montré du caractère et de beaux gestes techniques.

06.04.24: CS La Tour de Peilz – FC Valmont 6-0 (0-0)

Buts :  63e Fairon 1-0, 72e Da fonseca 2-0, 75e Berset 3-0, 79e Martin 4-0, 84e Gaudin 5-0, 87e Martin 6-0.

CS La Tour-de-Peilz : Menetrey ; Berdoz, Gaudin, Kaya, Putinier; Mandic, Senezergues, Da Fonseca, Martin; Lagoa, Fairon (C).

Entraîneur: Gabriel Gonzalez

FC Valmont: Arifovski ; Fardel, De Blaireville, Tudor; De Souza Aguiar, Nzoyimbengene (C), Gonçalves; Ingila.

Entraîneur : Marco Pedrosa

Notes : Stade de Bel-Air, terrain synthétique.

Rédacteur & photographe : Jérôme Marendaz

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une