Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 883

Le FC Assens (photo) a une semaine supplémentaire pour affiner sa préparation. Les joueurs de Jordi Peracaula seront en effet au repos lors de la première journée du championnat de 2e ligue, le 16 août prochain, puisqu’ils devaient affronter initialement le FC Chavornay. La rencontre a été annulée, comme toutes celles qu’auraient dû disputer les Corbeaux. Quelques jours après avoir demandé sa relégation automatique (lire ici), Chavornay a donc reçu la confirmation qu’il recommencerait en 3e ligue dans douze mois.
L’ACVF devait dès lors répondre à une question centrale: comment faire pour assurer le bon déroulement de la saison de 2e ligue 2015/2016? Son comité central a alors pris une décision sportive: jouer à quatorze, quoi qu’il arrive. Réunis en urgence mercredi soir, les pontes de l’ACVF ont pris la décision de promouvoir Saint-Légier en 2e ligue, Rances en 3e et Donneloye IIA en 4e. Unanimes, ils ont souhaité que les championnats puissent se dérouler correctement et étaient prêts à refaire les calendriers. Une décision qui allait dans le sens du football et du jeu.
Restait alors à la faire accepter à l’ASF, qui a tout bloqué. La raison? Une bête histoire de dates, le règlement de jeu de l’ASF étant clair. Voici son article 101.
“Si un club retire une de ses équipes du championnat après le 30 juin, l’équipe concernée est classée au dernier rang de son groupe et reléguée à la fin de la saison dans la ligue, respectivement catégorie immédiatement inférieure. Tous les matchs d’une équipe retirée sont enregistrés avec 0 point et un résultat de 0 à 0.”
Tout est dit. Si Chavornay avait retiré son équipe le 29 juin, alors l’ACVF aurait pu promouvoir Saint-Légier sans aucun problème. Difficile d’en vouloir au FCC, lequel à cette date, ne pouvait pas se douter de ce qui allait lui tomber sur le coin de la figure quelques jours plus tard. Avant le 30 juin, Chavornay avait encore une équipe, la situation se dégradant vraiment dès le début du mois de juillet. La date-butoir étant passée, la Vaudoise a joué la carte du bon sens et proposé de rester à 14, mais l’ASF et ses juristes ont préféré jouer celle du règlement. C’est un choix, disons.
Le comité de l’ACVF a fait le maximum, comme le confirme Gilbert Carrard, président de la commission des compétitions: “On voulait vraiment jouer à 14 dans le groupe 2. Maintenant, on va proposer une modification du règlement et la faire remonter jusqu’à l’ASF via notre comité, l’assemblée générale si elle est d’accord, et les différents organes officiels. Mais pour cette saison, c’est trop tard”.
C’est donc officiel et définitif: contre la volonté de l’ACVF, le groupe 2 aura 13 équipes et un seul relégué en 3e ligue. Saint-Légier reste en 3e ligue, Rances en 4e et Donneloye IIA en 5e ligue. Leur espoir de promotion aura duré une journée exactement, le temps que les juristes de l’ASF balayent la décision de l’ACVF.

Leave a comment

*

code