Après deux matchs sans victoire, les hommes de Jean-Michel Aeby ont su réagir et répondre présent dans ce match ô combien important, en renouant avec le succès, à domicile, sur le score de 3-0 face au FC Rapperswil-Jona, un concurrent direct à la montée.

Marculino Ninte montre la voie à ses coéquipiers après seulement 3 minutes de jeu

(Crédit photo : Flashpress Olivier Allenspach)

Un round d’observation où les équipes se jaugent, sans trop prendre de risque dans un tel match à enjeu, est souvent ce qu’il y’a de plus normal dans le football, mais assurément pas pour Yverdon, qui après seulement trois petites minutes de jeu, trouvait la faille sur une parfaite combinaison entre l’attaquant Sergio Cortelezzi qui débordait parfaitement sur le flanc gauche, et adressait une passe en retrait millimétrée pour l’ailier Marculino Ninte qui concluait brillamment cette action.

Rapperswil n’était pas découragé
Après cette ouverture du score, le ton était donné ! Yverdon n’était pas la pour plaisanter, mais Rapperswil non plus. Sans se créer de véritables occasions franches, les visiteurs essayaient tant bien que mal d’imposer une intensité offensive sur les locaux par l’intermédiaire de leur attaquant de pointe, Alessandro Casciato, ancien joueur du FC Schaffhouse, sans succès.

Le duel des grands

(Crédit photo : Flashpress Olivier Allenspach)

Des duels de taille, il faut dire qu’on en a eu, et qu’on a été plutôt bien servis au Stade Municipal, avec le retour d’Alessandro Ciarrocchi en terre Yverdonoise, il retrouvait ses anciens coéquipiers mais en portant cette fois-ci le maillot de l’adversaire du jour, Rapperswil. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses anciens coéquipiers ne lui ont pas fait de cadeaux…

Sur tous ses duels aériens, Alessandro Ciarrocchi n’en gagnait pas beaucoup, la raison ? Un certain Mustafa Sejmenovic (remplacé à la 40e par un excellent Sébastien Le Neün en raison d’une douleur) implacable et dur sur l’homme, épaulé par Adriano De Pierro, intraitable également, qui composait la paire infranchissable de cette charnière centrale.

Yverdon douche les espoirs de Rapperswil avant la pause

YVERDON (VD), 17 avril 2021. Football. Promotion League, Yverdon Sport – Rapperswil 3-0. Cortelezzi, Ninte, Eleouet, Nioby. (c)PHOTO: OLIVIER ALLENSPACH/FLASHPRESS

(Crédit photo : Flashpress Olivier Allenspach)

A la 25e, l’incroyable Marculino Ninte n’avait pas encore étanché sa soif de but et doublait la mise sur une magnifique action menée par Allan Eleouet, lequel servait parfaitement Ninte aux abords de la surface, qui ne se faisait pas prier pour inscrire le but du soulagement.

Ninte lui rendait la pareille puisqu’à la 45e, sur une grosse chevauchée, et en parcourant tout le terrain depuis la défense, il adressait une passe en pleine course pour Allan Eleouet, qui aggravait le score d’une magnifique frappe croisée pour son 100ème match sous les couleurs d’Yverdon. 3-0 à la mi-temps, la messe était dite !

Clean sheet pour Kevin Martin

YVERDON (VD), 17 avril 2021. Football. Promotion League, Yverdon Sport – Rapperswil 3-0. Devant le but yverdonnois. (c)PHOTO: OLIVIER ALLENSPACH/FLASHPRESS

(Crédit photo : Flashpress Olivier Allenspach)

En deuxième mi-temps, l’entrée du numéro 11 de Rapperswil Jordan Youri Gele donnait quelques sueurs froides à la défense yverdonnoise, en effet, l’attaquant formé à l’US Boulogne et passé notamment par l’équipe réserve du FC Nantes, et plus récemment par le pensionnaire de Challenge League le FC Winterthour, donnait du fil à retordre à Kevin Martin et ses coéquipiers.

Toutefois, un grand Kevin Martin qui haussait le ton, et régnait en véritable patron sur sa défense, ne se laissait pas impressionner. Malgré un but à la 54e de Rapperswil, refusé légitimement par l’arbitre pour une position de hors-jeu, le portier des pensionnaires du Stade Municipal dominait d’une main de fer toutes ses sorties aériennes, et sauvait son équipe à plusieurs reprises, notamment sur une action dangereuse d’Alessandro Ciarrocchi, qui à ce moment du match, aurait pu relancer son équipe dans le match.

Ce dernier se retrouvait seul face au dernier rempart yverdonnois, qui jouait impeccablement le coup en gênant l’attaquant de près, et l’obligeant à déclencher une frappe beaucoup trop appuyée, laquelle passait au-dessus du cadre. Un clean sheet qu’on imagine sûrement pas réaliser dans un match à pareil enjeu, qui permettait à Yverdon de terminer le match sereinement et d’empocher les trois points bien mérités.

Le douzième homme présent malgré le huis clos
Il faut l’admettre, malgré le huis clos imposé, les supporters yverdonnois ont tout de même rempli à merveille leur rôle de douzième homme, en encourageant sans cesse leur équipe au-dessus du mur de l’enceinte du Stade Municipal. Et même suite à la sortie de l’ex-joueur d’Yverdon, Alessandro Ciarrocchi à la 63e, un bel hommage lui a été rendu par les supporters en chanson, un beau geste fair-play très apprécié par l’attaquant Saint-Gallois !

La SFL (Swiss Football League) a reçu 3 demandes des clubs de Promotion League pour obtenir la licence et jouer en Challenge League
Ce match remporté haut la main par Yverdon était très important pour la course au titre, notamment car leur adversaire du jour, Rapperswil, a déposé candidature auprès de la SFL pour obtenir le fameux sésame qui leur permettrait, en cas de première place, d’accéder à la Challenge League.

Outre Rapperswil, Yverdon a bien évidemment déposé une demande pour obtenir la licence, mais le club genevois, Etoile-Carouge, actuellement 4e au classement derrière Rapperswil, (NDLR égalité aux nombres de points avec Rapperswil) et à 10 points du leader, (NDLR, Yverdon) a également soumis sa demande pour la licence. Autant dire que chaque chaque point engrangé est important pour la course au titre.

Les dossiers des candidats seront désormais examinés en première instance par la Commission des licences. Les décisions de cette dernière seront communiquées le lundi 26 avril 2021. Les clubs qui se verraient refuser la licence demandée en première instance auraient la possibilité de déposer un recours. La date limite pour le verdict final de la deuxième instance est fixée au mardi 18 mai 2021.

En attendant, prochain choc prévu pour les hommes de Jean-Michel Aeby le 24 avril face au SC Cham, actuel 2ème au classement, à trois unités seulement du leader Yverdon.

Yverdon Sport FC – FC Rapperswil-Jona 1928 3-0

Buteurs 3e et 25e Ninte 2-0; 45e Eleouet 3-0

YS Martin; Nioby (75e Zeneli), Sejmenovic (40e Le Neün), De Pierro (75e Tokam), Le Pogam, Lusuena (46e Alic), Kabacalman, Eleouet (84e Mobulu), Fargues, Ninte; Cortelezzi.

Entraîneur: Jean-Michel Aeby

Rapperswil Yanz; Stettler; Hebib, Kllokoqi, Markaj (81e Flühmann); Fejzulahi, Rohrbach, Saliji (80e Schällibaum); Casciato (81e Radice), Ciarrocchi (63e Bancessi), Kubli (46e Gele).

Entraîneur: Bruno Iacopetta

Rédacteur : Achraf Mouchrif

(Crédit photo: Flashpress Olivier Allenspach)

Leave a comment

*

code