Yvorne grand vainqueur du derby chablaisien

Roche-Yvorne, un affrontement comme on les aime. Avant même le début du match, il s’annonçait alléchant sur le papier. Cette rencontre allait forcément être disputée, les deux équipes ayant cruellement besoin de faire des points. Roche avec un zéro pointé depuis le début du championnat et Yvorne comptant 4 points en six matches. Les spectateurs ne s’y sont pas trompés avec plus d’une centaine de supporters au bord du terrain pour soutenir leur équipe.

À la 9e minute, la première vraie occasion vient des pieds des locaux, sur un contre éclair rondement mené. La défense d’Yvorne est mise à mal sur la frappe de l’attaquant Bruno Souza, mais elle passe au-dessus du cadre. Une minute plus tard, les Vuargnérans répondent avec un tir de Nikola Petoski qui croise trop. Plusieurs occasions s’ensuivent sans que les deux équipes ne trouvent le chemin des filets. Les deux très bons gardiens lisent à la perfection le jeu.

Il faut finalement attendre la 43e minute, pour voir un premier but dans cette partie. L’arrière-garde rotzérane est obligée de commettre la faute face au virevoltant Marco Cordeiro qui s’infiltre dans la surface. C’est pénalty! Son coéquipier Aleksandar Petkoski prend ses responsabilités et trompe le portier adverse.

Coup de poker

Au retour des vestiaires, Roche met du cœur mais n’y arrive pas. À la 70e minute, le coach Martin Bulambo enfile donc ses crampons afin d’apporter de l’expérience à sa jeune équipe. Malgré cette entrée, Roche n’y arrive toujours pas. Dernière tentative dans les arrêts de jeu, mais le jeune rotzéran Diego Cerqueira croise malheureusement trop sa tête. Et c’est Yvorne qui finit par doubler la mise. Juste avant le coup de sifflet final de l’arbitre, son attaquant Pedro Lopes, sur un parfait contrôle, concrétise sa frappe et met définitivement les siens à l’abri. Roche est au tapis.

Coach Martin Bulambo, enfile les crampons à la 70e min.

Yvorne, grâce à cette victoire, sort de la zone rouge. Pour Roche c’est bien différent. Après sept journées, l’équipe de Martin Bulambo reste collée à la dernière place avec aucun point. L’entraîneur explique ces débuts peu enviables: «Après ma promotion avec la réserve du FC Roche, je me suis vu proposer la première équipe. Malheureusement, aucun joueur du contingent de la saison passée n’est resté. J’ai dû recomposer un effectif entier avec des joueurs qui ont fait la promotion en 4e ligue ainsi qu’avec des juniors du club». Le défi est donc de taille pour cette jeune équipe qui cherchera à se maintenir cette saison.

Du côté d’Yvorne, le coach José Manuel Araujo, veut installer sa formation à long terme en 3e ligue. «C’est ma première saison comme entraîneur à ce niveau. Nous avons vécu un début de championnat compliqué, cette victoire nous fait le plus grand bien. Elle nous procure un moment de joie et de tranquillité. Mes joueurs ont tout donné!». Le FC Yvorne semble mieux armé pour atteindre le même objectif que son adversaire du jour: le maintien.

A noter, un match fair-play dans ce derby du Chablais.

Suite à notre collaboration avec le journal Riviera Chablais, vous avez la possibilité de retrouver le résumé du match en version papier dans leur édition du jour.

01.10.2023 : FC Roche – FC Yvorne 0-2 (0-1)

Buts : 43e Aleksandar Petkoski (pénalty), 0-1 (Yvorne); 90+4e Pedro Filipe Nunes Lopes, 0-2 (Yvorne).

Roche : Besse Serreau ; Ferreira Azevedo, Fletcher, Emini(C), Angeloni, Echenard, Rodrigues Cerqueira, César, Girardoz, Souza Santos, Ragusa

Entraîneurs: Martin Bulambo, Adrien Brügger, Dylan Pinheiro

Yvorne : Teixeira Alves ; Mazzieri, Alves Sampaio,  Serratore(C),  Gomes Reis, Almoster Cordeiro, Carrieri, Pitulo, Nunes Lopes, Petoski, Figueira Fena

Entraîneurs: Jose Manuel Araujo, Igor Filipe Ferreira

Rédacteur & Photographe : Suat Jashari

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles